Concilier maladies chroniques et travail : c’est possible ? Par Gaëlle Briard, le 14 juin 2016

Concilier maladies chroniques et travail : c’est possible ?

Les maladies chroniques touchent près de 7,5 millions de salariés en France. Selon l’Inserm, une personne sur deux touchée par le cancer a moins de 65 ans. Il est donc indispensable de sensibiliser les entreprises aux difficultés vécues mais aussi aux opportunités d’améliorer les pratiques professionnelles et le bien-être au travail.
La communauté d’agglomération Grand Poitiers a pris conscience de ces enjeux en organisant une sensibilisation sur la thématique : « Longue maladie : Reprise du travail et pérennisation de l’évolution professionnelle / Agir et réussir ensemble ! » 
La conférence du 3 juin dernier a mêlé des témoignages d’entreprises, du théâtre et les apports d’un expert en qualité de vie au travail.
Retour sur cet événement via trois témoignages d’acteurs impliqués.

Poitiers relève le défi du cancer au travail
Sissako BOLANGA, chargée de mission Prévention-Citoyenneté-Solidarité à la Communauté d’agglomération Grand Poitiers est à l’initiative de l’organisation de cette conférence. Rescapée de trois cancers, sa volonté de lever les tabous sur la maladie est d’autant plus forte.

Quel était l’objectif de la sensibilisation ?
Nous voulions informer les agents et répondre aux principales interrogations telles que :
- comment rendre l’agent acteur de son retour ?
- quel management adopter face à un agent ou un salarié malade ?
- quels impacts sur l’organisation  d’un service ?
- comment accompagner au mieux la reprise au travail? Pour l’employeur et pour le salarié ?
- Quelles sont les clés d’un accompagnement réussi ?

 

Prévia, spécialiste de la santé au travail accompagne les entreprises et les salariés
Pascale BRETON, directrice du Pôle Conseil au sein du Groupe Prévia est intervenue durant la conférence en apportant des éléments de réponses notamment sur la question de la reprise du travail.

Comment l’entreprise peut-elle accompagner un salarié qui revient d’un arrêt longue maladie ?
L’entreprise a un rôle déterminant à jouer au moment délicat de la reprise du travail après un long arrêt.
Chaque cas est particulier et il n’existe pas de solutions qui s’appliquent à tous. Cependant ces quelques recommandations nous semblent importantes :

- L’accompagnement devrait pouvoir commencer le plus tôt possible, dès que l’état du salarié est stabilisé et la reprise de l’activité envisageable. L’anticipation et la préparation concertées de la reprise sont des clés importantes de la réussite. Nous recommandons aux entreprises de rappeler à leurs salariés en arrêt de longue durée qu’ils peuvent solliciter le médecin du travail dans le cadre du dispositif de visite de pré-reprise. Au cours de cette visite, le médecin du travail pourra évaluer avec le salarié sa situation et ses besoins ainsi que les éventuels aménagements à prévoir. Si le salarié est d’accord, ces recommandations d’aménagements seront évoquées avec l’entreprise pour que la reprise se passe le mieux possible.

- Le manager de proximité a un rôle capital à jouer dans l’accompagnement de la reprise. Il est nécessaire qu’il soit sensibilisé aux difficultés que le salarié pourrait rencontrer et qu’il soit lui-même accompagné dans ses choix de communication et de posture.

- L’entretien de reprise est un moment particulièrement important. Nous avons d’ailleurs édité un guide pratique à l’attention des managers et des DRH pour les aider à bien le préparer. Il doit avoir lieu le jour-même de la reprise et être suivi d’un plan de reprise qui sera le fil conducteur de la réintégration du salarié jusqu’à ce que son activité professionnelle soit revenue à la normale et que toutes les difficultés aient été surmontées.

- La communication avec l’équipe et l’entourage professionnel est déterminante dans le succès de la réintégration. Le salarié est le seul à décider de ce qui peut être dit ou pas de sa situation et ses choix doivent être respectés. En concertation avec lui, l’équipe sera informée mais aussi écoutée. Il est fréquent que les collègues du salariés s’inquiètent pour lui, mais aussi que des tensions apparaissent.

Pour quelles raisons, intégrer du théâtre dans vos sensibilisations ?
L’humour est un excellent vecteur de communication sur des sujets forts et difficiles à aborder comme la maladie et le handicap. Les sketches, parfois grinçants, nous permettent d’aborder la réalité de la maladie en entreprise sous un autre angle, de lever les tabous et de libérer la parole par le rire.

 Pour vous, quel a été le moment le plus marquant de la sensibilisation  du 3 juin dernier à Poitiers ? Pourquoi ?
L’intervention des représentants de GRDF et du Crédit Agricole sont des indicateurs encourageants. De plus en plus de grandes entreprises, mais aussi de collectivités locales se mobilisent pour sensibiliser les équipes et mieux accompagner les collaborateurs touchés.  N’oublions pas que 1 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour en France dont 400 à des personnes en activité. Tout le monde est concerné et des événements tels que celui de Poitiers nous encouragent à poursuivre et amplifier notre démarche partout en France.

 

petits pas pour l’Homme = l’humour pour faire passer des messages
Mickaël Gouret, metteur en scène et comédien à 3pH revient sur son implication dans le projet.

Les sketches joués devant les agents de la collectivité abordaient quelles notions ?
Nos sketches ont mis en lumière différentes problématiques inhérentes à un retour au travail suite à une longue maladie : le regard des collègues, les dispositions prises par le management pour garantir un retour dans de bonnes conditions, le discours du médecin du travail etc …

Quel a été le processus de création de cette conférence théâtrale ?
Nous avons écrit cette conférence en partenariat avec l’équipe de Prévia. Il nous ont donné toute la matière, les chiffres, les problèmes à résoudre, les comportements actuels face à ce sujet, les notions importantes qu’ils souhaitaient mettre en valeur lors de leur intervention. A partir de ces informations, nous avons écrit des sketches qui mêlent à la fois l’humour et le décalage. C’est un sujet délicat, mais notre envie première était de faire rire mais aussi de susciter la réflexion auprès de notre auditoire. Dans une de nos saynètes, Cyrano de Bergerac  vient en aide à un médecin du travail. Des cuisiniers très spéciaux s’invitent également sur scène en concoctant une recette inattendue … Nous avons imaginé de nombreuses situations qui permettent au conférencier et aux personnes qui témoignent durant la conférence, de rebondir sans cesse sur ce qu’on vient de montrer dans nos sketches.

Comment a réagi le public ?
Nous avons joué à deux reprises cette conférence théâtralisée. A chaque fois, nous sommes ravis et surtout très émus des réactions du public lorsqu’ils viennent nous voir à la fin du spectacle en nous remerciant pour notre humour et notre bienveillance sur ce sujet grave. Nous sommes réellement fiers de notre implication pour changer les mentalités sur le sujet délicat de la maladie au travail. Nous espérons que des entreprises osent nous solliciter pour organiser ce type de sensibilisation car elles ont tout à y gagner !

 previa-poitiers-3pH

Retrouvez-nous sur
Travaillons ensemble ! Contactez-nous

Prestataire de formation n° 84380658238 — © 3pH 2013 — CréditsMentions légales
Réalisé et hébergé par Mezcalito