Droit commun et inclusion : ouvrons le débat avec les PEP ! Par Gaëlle Briard, le 28 juin 2017

Droit commun et inclusion : ouvrons le débat avec les PEP !

Le samedi 17 juin dernier, j’ai participé à la journée associative des PEP Savoie Mont-Blanc à Annecy. Une centaine de participants étaient réunis pour vivre une matinée sur la thématique  « droit commun et inclusion ».
Assis dans la salle : des salariés du secteur médico-éducatif (éducat.eurs.rices spécialisé.es, psychologues …). Devant cette assistance fatiguée par un réveil matinal: quatre comédiens énergiques prêts à dynamiser l’événement ! Je vous propose de revenir sur cette séance de théâtre forum avec mon regard de comédienne.

Brisons la glace
Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est nécessaire de faire connaissance ! Le « jeu des bonjours » est ainsi vécu par toute l’assemblée debout qui se mélange et s’emmêle les bras joyeusement dans un esprit bon enfant.

Les règles de bases du théâtre forum
En introduction de la séance, la comédienne-intervenante, Juliette expose les règles inhérentes au théâtre forum permettant de donner le cadre du débat qui va suivre : 

  • égalité de paroles
  • liberté de paroles
  • respect de la parole et 
  • co-responsabilité.

Présentation des personnages 
Le stress monte pour les comédiens … Le moment de la première saynète est venue ! Nous avons pris place sur l’espace de jeu. Juliette nous présente chacun à notre tour au public en situant le lieu de l’action. Antony joue le rôle du dirigeant d’entreprise qui s’apprête à recevoir une candidate pour un poste de stagiaire. Mon personnage est Sabine. J’ai 17 ans et j’ai une déficience visuelle qui m’empêche de me rendre seule au rendez-vous. Karen, transformée en éducatrice spécialisée m’accompagne donc à mon premier entretien professionnel.

En jeu !
Dans la scène jouée, le responsable d’entreprise découvre mon handicap visuel. Il est très déstabilisé par cette découverte et ne souhaite plus me proposer le stage promis au sein de son service commercial mais un poste en secrétariat. Durant l’entretien, mon éducatrice ne me laisse que très peu la possibilité d’exprimer mes motivations pour le poste. Elle tente de rassurer l’employeur sur mon handicap, parle de mon expérience et de mes aptitudes. A la fin de la scène, mon accompagnante tente de me remonter le moral suite à un rendez-vous qui ne m’a pas permis de décrocher le stage de mes rêves.

Place aux échanges
La saynète achevée, la comédienne-intervenante interroge le public sur le réalisme de cette situation. Les doigts se lèvent. Des volontaires s’expriment face à ce qu’ils ont perçu, ressenti durant la saynète. Certains évoquent les difficultés d’un directeur non sensibilisé à la question du handicap. D’autres mettent le doigt sur la « mauvaise » posture de l’éducatrice qui « prend »  toute la place durant l’entretien. Juliette recentre le débat et questionne les spectateurs : « comment faire pour avoir la bonne posture d’accompagnant dans le milieu ordinaire ? » . L’évocation de cette question provoque la réaction d’une éducatrice spécialisée qui propose un autre scénario possible à la situation. 

Testons un autre possible
La magie du théâtre forum opère ! Personne ne peut rester insensible face à une situation qui ne lui convient pas. Grâce à l’espace sécurisé du théâtre, cette personne volontaire va jouer sa proposition en remplaçant la comédienne qui jouait le rôle de l’accompagnante. Un nouveau scénario se déroule sous les yeux des spectateurs : on y voit une éducatrice qui se contente de guider la malvoyante jusqu’au bureau du directeur, qui reste en retrait pour laisser Sabine exprimer ses motivations à postuler. Cette nouvelle saynète suscite d’autres échanges auprès de l’assemblée. Le débat est nourri par les diverses interventions des participants jusqu’à l’émergence d’un troisième scénario. Une personne du public évoque la possibilité de laisser Sabine seule en face à face avec le directeur. Cette nouvelle idée est jouée. 

Improvisation et expérimentation
Si la première saynète jouée par les comédiens a été écrite, mise en scène et répétée plusieurs heures, ce n’est pas le cas pour les saynètes proposées par le public. Les qualités d’improvisation des comédiens et leur capacité à incarner des personnes de la vie civile sont essentielles pour rendre les scènes empreintes de réalisme.

Le théâtre forum = outil d’émergence de l’intelligence collective
Le timing serré de la matinée nous empêche d’explorer d’autres situations avec le public. Il est temps de se préparer pour la deuxième scène où il est question d’une réunion de travail entre une psychomotricienne, un éducateur spécialisé et une psychologue qui se questionnent sur les freins d’accompagner un enfant autiste dans le milieu ordinaire. Place au jeu et aux échanges avec la salle !

 

Envie de favoriser l’expression de vos parties prenantes sur une thématique particulière ?
petits pas pour l’Homme vous accompagne dans la co-constuction de votre événement !
Contactez-nous !

 

Retrouvez-nous sur
Travaillons ensemble ! Contactez-nous

Prestataire de formation n° 84380658238 — © 3pH 2013 — CréditsMentions légales
Réalisé et hébergé par Mezcalito