La communication interne peut-elle faire changer le regard sur le handicap en entreprise ? Par Gaëlle Briard, le 11 mai 2016

La communication interne peut-elle faire changer le regard sur le handicap en entreprise ?

Agir pour combattre les idées reçues et créer un climat favorable à l’intégration de collaborateurs en situation de handicap, c’est le sujet autour duquel ont choisi de se réunir les membres de l’AFCI (Association Française de Communication Interne) le 26 avril dernier à Grenoble, avec la présence exceptionnelle de Jean-Baptiste Hibon.

3pH a souhaité prolonger la réflexion en interviewant Jean-Baptiste Hibon. Un échange que nous vous partageons pour inspirer vos futures actions de sensibilisation au handicap en entreprise.


Entretien avec le psychosociologue Jean-Baptiste Hibon

Jean-Baptiste Hibon, selon vous, en quoi, le handicap peut faire évoluer la culture d’entreprise ?
Comme le handicap demande nuance et délicatesse, cela renvoie à l’intime de nous même car nous avons chacun et chacune connu et connaîtrons des situations de handicap, ne serait-ce pas le travail inexorable du temps. L’entreprise permettant la prise de conscience de ces réalités de vies transmet une culture qui attira de nombreux talents !

Dans votre dernier livre « une sacré erreur, laissez le handicap vous rééduquer » , vous faites un lien entre l’erreur et l’excellence, pouvez-vous nous en dire plus ?
J’aime bien le résumé que vous faite de mon livre … Outre l’invitation à le lire pour en savoir davantage … Tout réside dans la considération de l’erreur. Soit cette dernière nous pousse au déni ou à la fatalité et dans cette situation, nous n’avançons pas, soit l’erreur est considérée comme un point d’achoppement sur lequel nous ne pouvons que trouver une solution pour nous améliorer…

Quel était le message principal que vous souhaitiez transmettre aux communicants présents lors de votre conférence du 26 avril dernier à l ‘AFCI ?
Un directeur de com interne est en première ligne dans la communication du handicap. Même si l’entreprise a une mission handicap, la com interne est le pivot des messages que l’entreprise diffuse et le handicap reste une thématique à aborder avec subtilité. Une étroite collaboration entre les communicants et le service RH est nécessaire pour garantir la réussite durable des actions de communication.

De nombreuses entreprises s’investissent pour mettre en place des sensibilisations au handicap mais le taux de participation est souvent décevant ? Comment l’expliquez-vous ?
Eh oui! Nous sommes toujours dans une course à l’innovation pour sensibiliser. Si le handicap attirait, cela se saurait ! Le handicap quoique qu’on fasse, repousse. Évidemment il y a le sport qui attire mais encore une fois, il ne faut pas y noyer le handicap et l’occulter et le prendre comme élément comme un autre. Le handicap restera de toutes les façons une contrainte qui interroge chacun d’entre nous sur notre capacité à chercher des solutions.

Comment faire pour impliquer plus : challenge sportif entre valides et travailleurs handicapés ? Job dating dans le noir ? Spectacle de théâtre forum ? Conférence d’une célébrité porteuse d’un handicap ? Avez-vous personnellement une préférence de format de sensibilisation au handicap en entreprise ? Pour quelles raisons ?
Naturellement, je sais que les challenges sportifs attirent des entreprises pour rapprocher travailleurs handicapés et travailleurs valides mais je me rends compte aussi que cela peut rebuter certaines personnes avec des handicaps incompatibles avec une activité sportive. D’une façon générale,  j’éviterais les mises en situations montrant le handicap comme un problème à résoudre. Souvent, nous avons des personnes valides ayant essayés des fauteuils roulants ou des situations à l’aveugle réagir en disant : ah oui! c’est pas facile!  Heureusement que cela ne dure que quelques minutes! Nous retombons à ce moment là dans le handicap problème! Alors qu’il n’en est pas un ! il est simplement une réalité de vie invitant les personnes à voir les choses différemment ! En partant de cette approche il est vrai que des sensibilisations sont préférables à d’autres …! En particulier le théâtre forum que j’apprécie et les conférences dans la mesure où la célébrité dépasse l’aspect « témoignage » en donnant à son auditoire, des éléments, les aidant à agir, là où ils en sont!

Pouvez-vous nous faire partager une campagne de communication sur le handicap qui vous a marqué ?
J’ai beaucoup aimé le court métrage de Genevieve Clay-Sminth et Robin Bryan « le recruteur », où une personne trisomique reçoit un candidat en entretien. Ce n’est pas les rôles inversés qui sont intéressant car la situation est marginale mais au court de cet entretien, le recruteur tout en respectant les codes, pose des questions inattendues, à partir de son expérience.

Si vous aviez un dernier conseil à donner aux communicants qui mènent des actions en faveur du handicap dans l’emploi, quel serait-il ?
Comme le handicap renvoie à nous même : qu’est ce que j’aimerais communiquer à l’entreprise, si j’étais en situation de handicap ?

Jean-Baptiste Hibon, psycho-sociologue spécialiste des représentations sociales, stéréotypes et préjugés, atteint d’infirmité motrice cérébrale, forme et accompagne dirigeants et managers au sein de grands groupes pour favoriser l’intégration de travailleurs en situation de handicap. Ecrivain, conférencier, il a, par ailleurs, fondé le Réseau Humain Ⓡ, premier réseau socioprofessionnel dédié au monde du handicap.


 

Un grand merci à Claire Poiroux pour ses conseils pour l’élaboration de cet entretien , www.orius.fr

Pour aller + loin : TedX Alsace : La théorie du meilleur par Jean-Baptiste Hibon

Jeanbaptiste-hibon-conf-afci

Conférence AFCI 26 avril 2016 à Grenoble

 

 

Retrouvez-nous sur
Travaillons ensemble ! Contactez-nous

Prestataire de formation n° 84380658238 — © 3pH 2013 — CréditsMentions légales
Réalisé et hébergé par Mezcalito