La sensibilisation au handicap dans l’entreprise : quel impact ? Par Gaëlle Briard, le 4 janvier 2016

La sensibilisation au handicap dans l’entreprise : quel impact ?

Dix ans après le vote de la loi Handicap, les employeurs font de plus en plus preuve d’originalité pour parler du handicap. Les actions mises en place dans et par les entreprises dans le cadre de la Semaine Européenne de l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH) donne un bon éclairage. Mais ces actions ponctuelles sont-elles suffisantes pour réussir à changer les préjugés ?

Retour sur la #SEEPH2015 en Isère

La 19ème édition de la SEEPH organisée par l’Adapt vient de s’achever.
A Grenoble, une soirée lancée à l’initiative du cinéaste Laurent Cistac, auteur d ‘un web-documentaire, avec la participation d’HandiAgora, a permis de créer des passerelles entre des entreprises, le grand public et des travailleurs handicapés.

SOIREE 18 NOV-LBE_720 from La Belle Échappée on Vimeo.

Les actions « paillettes » sont révolues

De nombreuses entreprises profitent de cette actualité pour sensibiliser une fois l’an leur personnel à la thématique du handicap. Les RH et les communicants associent leurs efforts pour dénicher l’animation originale qui fera se déplacer un maximum de personnes.

Les parcours en fauteuil roulant, les repas dans le noir, les conférences avec l’intervention d’un champion handisport, des stands pour découvrir la LSF ont fait leur temps et laissent place à plus d’interactivité et de débats avec les salariés.

Les méthodes sur-mesure sont plébiscitées 

Les sensibilisations marquantes sont celles qui parlent des situations réelles vécues par l’organisation.
L’entreprise Artelia spécialisée dans l’ingénierie indépendante a fait appel à petits pas pour l’Homme pour animer un spectacle forum durant la SEEPH.

Suite à un travail avec la responsable handicap, pour recueillir les situations inhérentes à l’organisation, les comédiens ont créées trois saynètes réalistes qui posent problème aux managers. Le jour J, les participants présents ont pu notamment débattre sur les difficultés du maintien dans l’emploi, analyser leurs propres comportements, prendre du recul sur des situations problématiques en les expérimentant par le jeu théâtral.

« Est-ce que cette situation vous semble réaliste ? Est-ce que cela vous convient ? »
« En tant que manageur, c’est difficile de manager une personne avec une RQTH qui ne souhaite pas parler de son handicap ouvertement avec ses collègues … »

Difficile mobilisation de l’ensemble des salariés

Le 19 novembre dernier, à Choisy le Roy, la mobilisation souhaitée n’a pas atteint son objectif. Seule une trentaine d’ingénieurs du siège d’Artélia sur les 250 personnes salariés présents sur le site se sont déplacés. Le cas d’Artélia n’est pas un cas isolé. Lors de la SEEPH, les entreprises invitent leurs salariés à participer volontairement aux actions de sensibilisation, proposées très souvent sur le temps de pause déjeuner pour ouvrir au plus grand nombre. Cependant les personnes qui se déplacent représentent un faible pourcentage de l’ensemble de la masse salariale. Les raisons expliquant la non-mobilisation sont multiples :

  • Les salariés ne se sentent pas concernés par la thématique
  • Le manque de disponibilité
  • Le manque d’information lié à l‘événement

Handicap et entreprise : les facteurs clés de succès

Pour faciliter la prise en compte du handicap dans l’entreprise et former tous les salariés d’une organisation, il semble nécessaire de réunir plusieurs ingrédients (et pas seulement les actions de sensibilisation durant la SEEPH !).
Exéco, cabinet conseil, revient sur les facteurs clés de succès pour intégrer les enjeux (recrutement, intégration et management) du handicap dans les collectifs de travail dans son livre blanc « Voir plus loin ». A découvrir !

Pour aller + loin :

Retrouvez-nous sur
Travaillons ensemble ! Contactez-nous

Prestataire de formation n° 84380658238 — © 3pH 2013 — CréditsMentions légales
Réalisé et hébergé par Mezcalito